L’éléphant d’Asie
Faune de Thaïlande

Les éléphants sont des icônes royales et religieuses nationales en Thaïlande. Leur survie dans la nature est pourtant menacée. Moins de 2 000 éléphants sauvages ont survécus, dont la moitié dans les zones forestières de la région de Kanchanaburi.
la politique volontariste de la Thaïlande a permis de mettre fin à la diminution de nombre des éléphants sauvages mais des conflits entre les humains et les éléphants apparaissent dans les zones à la limite de leur habitat.

L’éléphant d’Asie

Trois espèces d’éléphants réparties en deux genres distincts subsistent aujourd’hui. L’éléphant de savane d’Afrique et l’éléphant de forêt d’Afrique sont rattachées au genre Loxodonta , l’éléphant d’Asie appartient au genre Elephas . Ils se différencient par certaines caractéristiques anatomiques, les éléphants d’Asie étant en général plus petits.
En Thaïlande il s’agit donc d’éléphants d’Asie.

Description

La taille maximale est de 3 m au garrot
Le poids ne dépasse pas les 5 tonnes. .
La peau épaisse représente 20 % de son poids. Le derme est grisâtre, couvert d’une couche cornée épaisse, dure et très bosselées. Les poils relativement abondants à la naissance deviennent très clairsemés chez l’adulte. Ils sont rassemblés en touffe à l’extrémité de la queue.
Les ongles sont au nombre de 5 aux pattes avants et 4 aux pattes arrières, des coussinets épais garnissent les sabots et absorbent les chocs

La trompe - proboscis

La trompe est musclée. Elle est formée par la lèvre supérieure et le nez. C’est un organe très souple, outre ses fonctions olfactives de ventilation, elle sert à émettre des barrissements, à abattre des arbres, à arracher les feuilles, à aspirer la poussière, à sentir le nez au vent, à caresser. C’est un organe essentiel dans la vie de l’éléphant.

La dentition

Les défenses sont les deux incisives supérieures. Elles grandissent de 17 cm par an. Elles sont généralement absentes chez la femelle, Elles sont recouvertes de cément à leur base, le reste est nu et chez l’adulte, l’émail a disparu, les défenses sont composée d’ivoire (dentine). Chez les vieux mâles, les dimensions des défenses peuvent être considérables, avec un maximum de 3,5 m et 117 kilos.

Crâne de l’éléphant

Les éléphants ont quatre molaires qui mesurent 30 cm.Elles ne sont pas remplacées quand elle sont usées comme on le croit parfois [1]

Les oreilles.

Les oreilles ont une importance aussi grande que la trompe, car elles ont plusieurs fonctions. Outre la fonction auditive (l’animal peut percevoir des infrasons, c’est à dire des sons de basse fréquence inaudibles par l’homme et qui constituent un moyen de communication grandes distances ), l’oreille a un rôle de régulateur thermique, elle est traversée par de nombreux vaisseaux sanguins qui permettent d’activer la circulation sanguine quand l’éléphant agite les oreilles. Les oreilles servent également à communiquer : le battement d’oreilles est signe de danger pour le troupeau.

Les organes sexuées et reprodution

Les femelles ont une seule paire de mamelles pectorales qui fournissent un lait très riche en lipides : cinq fois plus de matières grasses que le lait de vaches.
La gestationdure de 20 à 22 mois, c’est la plus longue de tous les mammifères terrestres. L’allaitement dure entre 36 et 48 mois. Les naissances sont séparées d’environ deux ans et demi à cinq ans. La gestation dure plus longtemps pour un mâle que pour une femelle.

Mère allaitant son éléphanteau

Chez les éléphants les testicules restent en permanence à l’intérieur du corps. Le pénis, peut atteindre un mètre de long, pour un diamètre de quinze centimètres.
Les mâles atteignent la maturité sexuelle entre 10 et 15 ans, dans la nature il doivent attendre d’être assez fort pour lutter contre les autres mâles, vers 30 ans.

La peau

La peau de l’éléphant est fragile. Elle forme des plis où viennent se loger des parasites. Elle est épaisse d’environ 2 cm. son entretien est donc un rituel important.

Elephant’s World Kanchanaburi. Bain de boue

L’animal prend régulièrement des bains de boue, se saupoudre de terre, se frotte contre des surfaces rugueuses, généralement des troncs d’arbres ou des termitières... et prend évidemment grand plaisir lors des bains où il apprécie d’être brossé.

Elephant’s World. Nettoyage

Le cerveau

Est contenu par un crâne de 250 à 300 kg, pour un vieux mâle. La densité des neurones est de 7 par cm3 [2]

Le cœur

Le cœur de l’éléphant bat de 25 à 30 fois/minute. [3]

L’activité cérébrale pendant le sommeil

L’intervalle qui sépare deux phases de sommeil paradoxal est relativement fixe chez l’homme environ 90 min, ce rythme est corrélée par la la taille de l’animal : 10 min chez la souris, 24 min chez le chat, 60 min chez le chimpanzé, 120 min chez l’éléphant.

Le squelette

Le squelette de l’éléphant d’Asie compte 19 paires de côtes et 33 vertèbres caudales. Le crâne est aplati sur le front.

Le phajan

Le pajan est une méthode de dressage traditionnelle brutale qui est vieille de plusieurs siècles. Aux XIe siècle un savant perse en a fait la description toujours d’actualité.
Avicenne  [4]
]] rapporte une manière de capturer et de dresser les éléphants qu’il dit détenir d’un vieillard digne de confiance :
" Les Indiens font des fosses dans lesquelles, abusés par quelque appât, tombent des éléphants. Et quand un éléphant est tombé dans la fosse, arrive un homme qui le frappe durement de son fouet. Il le frappe longtemps puis arrive un autre homme qui se montre à l’éléphant et feint de chasser celui qui le tourmente en l’insultant et le repoussant violemment. Peu après revient le fouetteur qui refrappe l’éléphant. Et voilà que réapparaît celui qui l’avait chassé et qui le chasse comme précédemment et ainsi de suite... À la fin, l’éléphant commence à se réjouir dès qu’il voit son libérateur. Alors celui-ci lui creuse un chemin pour sortir de la fosse et l’éléphant suit son libérateur et lui obéit. C’est ce que me raconta quelqu’un digne de foi qui était allé dans ce pays. Et il ajouta que celui qui frappe l’éléphant se peint la tête et le visage d’une couleur horrible et il modifie son aspect pour que, par la suite, l’éléphant, une fois domestiqué, ne puisse le reconnaître. Car il le tuerait... "
De animalibus, p. 582-583.
Les éléphants en service on subit le phajan ou un dressage plus doux. Il n’est malheureusement plus possible de revenir en arrière. Il n’y a pas encore assez de recul pour juger des méthodes de dressages en douceur. Il faut que le phajan cesse d’être employé.

Les éléphants sont intelligents

Les éléphants figurent parmi les animaux les plus intelligents. lLs ont un des index d’intelligence parmi les plus élevés du monde animal [5]
Leur organisation sociale complexe est sans doute à l’origine de leurs étonnantes capacités de mémorisation, de compréhension des autres, de communication, de coopération et de solidarité.

Les éléphants utilisent régulièrement des outils, pour leur hygiène : ils utilisent des bâtons pour se gratter, des branches ou des objets comme des sacs pour chasser les parasites de leur peau. Ils ne travaillent que peu les matériaux d’origine en otant, par exemple quelqies feuilles d’une branche chasse-mouches. L’association Think Elephants International, a réalisé en 2007, une expérience qui montre que l’éléphant a conscience de son propre corps, comme l’avait montré également le test du miroir réalisé en 2006. Une capacité rare dans le monde animal.
Cette intelligence conjuguée à leur taille et à leur force en a fait des auxiliaires précieux pour le travail. Domestiqués il y a 8 000 ans, ils ont été utilisés pour le transport, la manipulation, la traction avant l’apparition des moyens mécanisés.

Le travail des éléphants

Le travail, leur utilisation pour les travaux de force est en définitive ce qui aura sauvé les éléphants d’Asie et justifié leur protection. Il était essentiel dans les siècles passés dans tout le Sud-Est de l’Asie.

Éléphant dans une exploitation forestière en Birmanie

On peut les dresser à tous les ouvrages qui exigent à la fois de la force et de l’adresse, à porter des fardeaux tels que des poutres, à traîner des chariots ou même la charrue, etc. Pour charger une poutre, l’éléphant se sert de sa trompe et place ce fardeau en équilibre sur ses défenses, qui peuvent soulever jusqu’à 500 kilogrammes, mais pas très longtemps. Sur le dos, un éléphant peut transporter de 1000 à 1 250 kg sur un parcours de 60 à 80 kilomètres.

Bourreau

Au Siam, on leur faisait remplir le rôle du bourreau. L’éléphant était dressé pour jeter les condamnés en l’air puis les piétiner à mort.

Curiosité

Parmi les légendes thaïlandaises figure un animal mythique nommé chang nam - ช้างน้ำ[[
En thaï ช้างน้ำ (chang nam) désigne habituellement l’hippopotame.

Chang Nam
En médaillon : ce chang nam a été vendu 5 millions de bah Le 18 février 2008 à Bangkok

Cet animal serait un éléphant minuscule, vivant en permanence dans l’eau et doté de défenses empoisonnées par un poison capable de tuer un homme même longtemps après celle duchang nam. Le légende est tirée du Ramayana une oeuvre importante de la culture thaïlandaise. Seuls les érudits en connaissaient l’existence , jusqu’à un jours de 2003 où un homme nommé Direk Siangthaen, habitant dans le district de Mae Sot dans la province de Tak, présenta le corps embaumé d’un chang nam mesurant 7,5 cm sur 12,5 cm et pesant 300 g.
Les habitants de cette région croient que le chang nam est un animal bien réel. ils croient que le fait de porter sur soi des défenses de chang nam confère le pouvoir de calmer les éléphants en colère. Certains mahout portent ce type d’amulettes qu’ils ont reçus de leurs ancêtres. On raconte que des chang nam vivent dans la rivière Ping et d’autres rivières voisines. Le village de Mae Jan se vente d’en avoir abrité il y a quelques décennies. Direk Siangthaen dit avoir obtenu son chang nam empaillé d’un Birman qui a prétendu l’avoir capturé vivant dans une mare en altitude, et que l’animal serait mort au bout de sept jours de captivité. Le corps empaillé à été radiographié et a montré une structure osseuse similaire à celle d’un éléphant de taille normale.
En savoir plus (thaï)

Tours Safarine avec des éléphants

Avertissement : Safarine ne travaille qu’avec des camps éthiques qui ne pratique pas les promenades sur des nacelles, ne proposent aucun numéro d’éléphant dressé, ne séparent pas les bébés de leur mère.
Avec Elephant Haven
Avec Ganeshapark

Tour ayant une activité avec Elephant Haven
Avertissement : Elephant Haven ne pratique aucune balade sur le dos des éléphants.
Aventure
Aventure EH 4 jours
Aventure plus EH 5 jours
Découverte bivouac
Découverte bivouac EH
Découverte nature
Détente bivouac
Détente EH 3 jours
Erawan, éléphants & kayak
Jungle tour

X

Exemple de fenêtre « modal » stylisée

Description du message.

Ouvrir le popup

Notes

[1Les éléphantidés naissent, pourvus de molaires de lait D2. À trois mois, elles sont remplacées par les molaires de lait D3. Puis, à trois ans, les molaires de lait D4. Et enfin entrent en service les molaires définitives M1 à dix ans, M2 à vingt ans, M3 à trente ans. Ceci jusqu’à la mort de l’animal, vers 50 à 80 ans. Le renouvellement des molaires se fait six fois, soit 24 au total durant la vie de l’animal. Une fois ses dernières dents abrasées il meut de faim

[2140 chez la souris, 44 chez le lapin, 24,5 chez
le chien, 10,5 chez l’homme. Cela semble être corrélé avec la taille de l’animal. cette densité n’a pas de rapport avec les performances comportementales, en terme de complexité.

[3Celui du cheval ou du bœuf de 36 à 50 ; du mouton de 60 à 80 du chien de 100 à 120, du lapin de 150 à 180, la souris de 600 à 700 , le canari près de 1 000.

[4

Avicenne

Avicenne, ou Ibn Sīna, a vécut au début de XIe siècle en Iran. C’est un écrivain, médecin, philosophe et scientifique médiéval persan de religion musulmane.

[5Éléphant 104, dauphin 121, homme 170